Les patients post-infarctus prennent mal leurs médicaments

22.01.2019

« Selon une recherche de l’assureur Helsana et de l’Hôpital universitaire de Zurich (USZ), les personnes ayant subi un infarctus ne prennent pas scrupuleusement les médicaments censés prévenir des complications. L’observance thérapeutique, terme utilisé pour désigner la manière dont un patient suit une prescription médicale, ne dépasse ainsi pas 12% pour les bêta-bloquants. Moins d’un patient sur huit se montre discipliné… »

Lire la suite sur la Tribune de Genève 



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *